À mon sujet

Né à Genève en décembre 1994, j’ai toujours eu un appareil photo dans les mains.

À mon sujet

Né à Genève en décembre 1994, j’ai toujours eu un appareil photo dans les mains. C’est au Collège Claparède, à Genève, que j’ai eu l’occasion d’apprendre sérieusement la photographie. J’y ai en effet découvert un laboratoire argentique. Ni une, ni deux, je sors le vieil appareil de mes parents, y met un film, et c’est parti. Après avoir appris à prendre des photos, les développer en chambre noire et les tirer sur papier sensible, j’apprends à faire la même chose en numérique. Je réalise en 2013 mon travail de maturité sur l’avenir du métier de photographe. Après avoir rencontré de multiples professionnels et effectué un stage aux Musées d’Art et d’Histoire, on me recommande de ne pas me lancer dans ce métier. C’est aussi à cette époque que je commence à faire des photos pour différentes personnes. Après trois années sur les bancs de l’Université de Genève, je décide malgré tout de me consacrer à ma passion. J’ai la chance de rencontrer Naomi Wenger, photographe à la Fondation Martin Bodmer, qui me propose d’effectuer un stage dans son atelier. Après 6 mois plongé dans la reproduction de livres anciens, et la préparation d'images pour illustrer les catalogues d'expositions, elle me présente à Aurélien Bergot, photographe à Genève, spécialisé dans les photos de portraits corporates, lifestyles, reportages et publicités. Je suis actuellement assistant pour lui et mène mes propres projets personnels et professionnels en parallèle.